jeudi 3 août 2017

Recettes Japonaises-Sablés aux flocons d’avoine


Sablés aux flocons d’avoine

Préparation : 15 mn
Cuisson : 15 mn
Pour 8 personnes
2 poignées de flocons d’avoine
250 g de farine à pain de campagne
150 g de sucre
2 œufs
6 cuillerées à soupe d’huile (ou d’arachide plus neutre)
3 cuillerées à soupe d’eau de fleur d’oranger
1. Préchauffez le four à 175°C (th. 6).
2. Dans une jatte, battez les œufs et le sucre, puis ajoutez l’huile. Graissez une plaque en étalant l’huile avec du papier absorbant.
3. Fouettez le mélange œufs-huile. Ajoutez la farine, les flocons d’avoine et l’eau de fleur d’oranger. Remuez avec une cuillère en bois afin de bien amalgamer les éléments. Rajoutez un peu d’eau de fleur d’oranger si besoin.
4. Prélevez de petites boules de pâte, posez-les sur la plaque en les espaçant.
5. Glissez la plaque au four et faites cuire de 8 à 10 minutes selon la grosseur des biscuits. Décollez-les au sortir du four et attendez qu’ils aient totalement refroidi avant de les déguster. Ces biscuits se conservent très bien quelque temps.

En Equateur et à Okinawa, les céréales sont largement consommées. Elles sont sources de protéines végétales, de bons acides gras et de glucides lents (encore appelés index glycémique bas). Les flocons d’avoine sont peu raffinés, et donc riches en vitamines B et E.

L'avoine a été consommée par l'homme depuis des milliers d'années. L'intérêt pour l'avoine comme aliment bénéfique pour la santé s'est accru depuis les années 1990. En effet, de nombreuses études ont démontré qu'une fibre particulière de l'avoine - le bêta-glucane - a des propriétés régulatrices sur la glycémie et également sur le taux de cholestérol sanguin. De plus les protéines de l'avoine, riches en tryptophane, participent à la production de sérotonine et mélatonine chez l'humain. Les lipides possèdent un taux important de galactolipides, qui pourraient avoir un effet bénéfique sur notre système nerveux. Enfin, l'avoine contient de nombreux antioxydants comme les avénanthramides, les tocophérols et les tocotriénols.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire