lundi 21 septembre 2015

Billets-Spécial décolleté


Spécial décolleté

Place aux décolletés audacieux, plus ou moins réussis selon si l’on maîtrise les fondamentaux du “bien porter”.       

Un joli décolleté n’est pas qu’une affaire de taille. Ce qui fait tout le boulot c’est votre soutien-gorge ! Peu importe du mignon petit A au ravageur bonnet E/F, pour obtenir un beau résultat il vous faudra :
  1. porter le bon modèle 
  2. le porter correctement.
Évidemment il y a une justice pour les 2 camps et des modèles pour les unes et pour les autres.


Un florilège des erreurs à ne plus commettre, quelques conseils à appliquer.


Résultat au moindre effort (courir pour rattraper son bus, prendre un objet en hauteur…) vous risquez la blague du sein qui se sauve.


L’horreur, surtout si vous portez un haut moulant. La poitrine donne une impression d’affaissement de profil sans parler du bourrelet qui s’est créé sur les côtés.


Résultat sous votre t-shirt un galimatias de chair, on se demande auquel de vos 4 seins se vouer !


Pensez-y lorsque vous portez un haut transparent.


Le port du push-up passé le bonnet D doit se faire avec modération et surtout avec naturel. Donnez un beau galbe à une poitrine qui s’affaisse un peu c’est possible (et même recommandé) mais bannissons toute forme de vulgarité surtout visuelle.


Si l’écart entre vos seins est trop prononcé, évitez les S-G triangle et les balconnets. Ils accentueront l’écart ! Résultat, vous aurez un creux suspect sous votre haut. Privilégiez les push-up et les corbeilles avec bonnets progressifs.



Définition : “On nomme parachute un S-G trop grand porté avec un effet de plis et de bâillement complètement inutiles”. A partir de là on ne comprend pas le bien fondé d’en avoir un.


Le risque majeur d’un balconnet trop bas est tout simplement de se retrouver avec le téton à l’air hors contexte. C’est assez gênant de devoir remettre le fuyard à sa place publiquement, sachant qu’un téton qui pointe devient le centre d’une attention dont on se passerait au travail, en réunion, au diner de famille…


Le bandeau revient en force, mais il doit se porter parfaitement positionné et surtout à la bonne taille. En cas de poitrine peu tonique, toujours prendre un bandeau à coque creusé ou rigide pour avoir un joli galbe.

Bien sûr je vous ai gardé le meilleur pour la fin. Savez-vous ce qu’est un FAIL en langage Web ? Il s’agit d’une défaillance, une erreur, un échec.
Et en lingerie ça donne ce n° 10.


T-shirt moulant : coques, emboitant, ou push-up
Chemisier : corbeille, balconnet, push-up
Débardeur : Triangle (bonnets A/B), coques, push-up, emboitant invisible
Dos nu : bandeau coque ou moulé, avec ou sans bretelle autour du cou
Couleurs claires : modèles sans coutures
Il existe une marque pour décolleté vertigineux malgré un bonnet A ou B : Luna Miracle Platinum. Bluffant!

En conclusion, si l’on doit faire avec ce que l’on a autant le faire bien. Quelques astuces et un bon produit peuvent faire la différence, et vous redonner confiance en votre potentiel de séduction.


Source Marques de Noblesse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire