dimanche 10 juillet 2016

Pour mieux comprendre votre chat-Pourquoi votre chat miaule, alors qu'il n'a pas faim ?


Pourquoi votre chat miaule, alors qu’il n’a pas faim ?

Un pas dans la cuisine, et hop, votre petit compagnon trottine derrière vous, puis se frotte à vos mollets en miaulant avec insistance. Instinctivement, vous lui versez quelques croquettes… qu’il refuse ! 

Il veut juste entrer en contact avec vous.

Le répertoire vocal des chats domestiques est très riche comparé aux félins sauvages. Cette richesse est le fruit d’une relation vieille de plus de 4 000 ans avec l’homme.

Dans la nature, le miaulement est surtout utilisé lors des interactions mère-petits, rarement entre adultes. Au contact des êtres humains, le répertoire vocal du chaton puis du chat adulte se met en place dans un jeu continu d’influences réciproques : si le maître répond à un miaulement précis par une action agréable pour l’animal, ce dernier intégrera vite la vocalise.


A contrario, si le miaulement laisse de marbre son maître ou l’irrite, il changera d’intonation. Il s’agit donc d’un langage vocal unique qui s’établit entre le chat et son maître. Or ce dernier se méprend souvent sur la signification d’un miaulement. La « plainte du chat affamé » est, en réalité, un comportement appris, presque un réflexe conditionné par la récompense : le repas. Souvent, le chat miaule seulement pour entrer en contact avec vous… et non pour demander à manger ! D’ailleurs, il lui arrive de laisser sa pitance au grand désarroi de son maître !


Ne donnez pas systématiquement à manger à votre chat quand il miaule. Vous ne faites que renforcer ce comportement et l’inciter à une surconsommation, d’où un risque d’obésité. Laissez-lui plutôt une gamelle remplie à disposition ou testez le distributeur automatique de nourriture : le repas n’a en effet aucune valeur sociale ou affective chez le chat. Apprenez à décoder son langage : son miaulement est-il un appel au jeu ? Une demande de caresses ? Une façon d’être rassuré ? Ou bien un salut ? Aidez-vous d’un magnétophone et évaluez le nombre de vocalises différentes qu’il est capable d’émettre. N’hésitez pas à parler régulièrement à votre chat dans différentes intonations mais
toujours avec une voix aiguë pour capter son attention (il est moins sensible aux fréquences bases). Il apprendra lui aussi à comprendre vos intentions.


Le saviez-vous ? 

Selon les éthologues, l’homme et surtout la femme ne peuvent s’empêcher de réagir aux miaulements d’un chat, car ceux-ci ressemblent aux vagissements des nouveau-nés !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire