lundi 30 mai 2016

Pour mieux comprendre votre chat-Comment éduquer votre chaton...



Comment éduquer votre chaton...
Ayant toujours vécu avec des chiens, l’éducation canine n’a plus de secret pour vous. Maintenant que vous avez un chaton, vous ne vous demandez même pas ce que doivent être les bases de son éducation. Éduquer un chat ? Impossible ! 

L’éducation féline n’est pas une gageure.
Dans l’imagerie populaire, le chat est un animal qu’on apprivoise et non un animal qu’on éduque. On le dit distant, indépendant, avec comme seul maître… lui-même. Éduquer un chat reviendrait à le dompter de la même façon qu’un animal sauvage. Il est vrai que les rapports sociaux entre l’homme et son chat ne sont pas les mêmes qu’entre l’homme et son chien. Le chien est un animal de meute qui obéit naturellement à son dominant (son maître). La hiérarchie sociale n’existe pas chez le chat, Les relations subordonné/dominant non plus.


Toutefois, éduquer un chaton n’a rien d’antinomique : la maman chatte n’éduque-t-elle pas ses petits ? Il appartient à l’adoptant de poursuivre cette éducation et de lui inculquer les « bonnes manières » qui lui permettront de cohabiter sans heurt et sans frustration avec des humains. Le chaton n’a pas instinctivement le mode d’emploi d’une vie (heureuse) de chat avec une autre espèce que la sienne. A vous de l’intégrer dans votre monde tout en respectant le sien.


L’apprentissage de la propreté, le contrôle de la morsure, la tolérance à la manipulation et aux caresses, la socialisation à l’espèce humaine et à d’autres espèces (chiens, par exemple), le comportement de griffades sur des supports appropriés sont les bases de l’éducation d’un chaton qui doivent être assimilées avant l’âge de 6 mois. On peut aussi, avec beaucoup de patience et de temps, lui apprendre des interdits (pour éviter les dangers…). Comme le chien, il est tout à fait capable de répondre à son nom, de comprendre les ordres « assis » et « couché » et de marcher en laisse… sans qu’il se transforme en animal de cirque !
 


Le saviez-vous ? 
Lui d’abord ! Un chien qui obéit à son maître a pour motivation de lui faire plaisir. Un chat peut obéir seulement s’il se fait plaisir, c’est-à-dire si son maître lui offre une friandise, un câlin ou une partie de jeux. Nuance !

1 commentaire:

  1. Je ne suis pas totalement d'accord avec le fait qu'un chat ne peut obéir s'il ne se fait pas plaisir...
    J'ai eu un chat hors norme alors :)
    Il est sur qu'un chat n'a pas la capacité naturelle à apprendre et écouter son maitre, mais j'ai eu un chat-chien alors :) Car je le sortais en laisse, il ne mettait jamais une patte dans la chambre, il allait là où je lui disais etc. Sans qu'il obtienne un retour, il le faisait.
    Mais certes, un chat, ca ne s'apprivoise pas simplement

    RépondreSupprimer