lundi 20 juin 2016

Recettes Ados-Des repas équilibrés pour les ados

Des repas équilibrés pour les ados

Nourrir correctement nos ados tout en les contentant relève quasiment de la prouesse ! Naviguant entre le rassurant steak « haché-pâtes », l’innovant plat micro-ondable ou la dépaysante « world food », ils créent un curieux mode alimentaire que la famille a parfois du mal à suivre… A ce puzzle s’ajoutent l’envie de manger « différent », de ne pas grossir (surtout pour les filles) ou tout simplement de se faire plaisir ! Ces quelques conseils vous aideront à ménager leur équilibre alimentaire, sans les enfermer dans un cadre trop rigide…
Ne cédez pas sur le petit-déjeuner escamoté : proposez des aliments gourmands (crêpes, brioche, fruits, céréales, entremets…), car l’important, finalement…, c’est qu’ils mangent ! Limitez, en revanche, l’importance du goûter (souvent trop gras et trop sucré) : c’est l’occasion de prévoir des fruits frais, du pain et un laitage.
Ecoutez leurs préoccupations liées au poids : le corps change et les ados ont des difficultés à reconnaître cette nouvelle image de soi. Des repas légers mais équilibrés satisferont leurs angoisses diététiques, sans les entraîner vers des restrictions alimentaires dangereuses.
Ne les laissez pas s’enfoncer dans la déstructuration totale : négociez un « vrai » repas par jour (avec des aliments simples et variés), et soyez souple pour les autres repas.
Profitez de leurs envies et de leurs découvertes alimentaires pour enrichir votre paysage alimentaire : car, eux aussi, ils ont sans doute beaucoup à vous apprendre !


Votre ados surveille sa ligne

Elle navigue entre les régimes des magasines, les conseils des copines et les dérapages incontrôlés sur le chocolat ou les chips… Objectif : on désamorce le problème sans le prendre… à la légère !
Quelques pistes à explorer :
- Ecoutez et respectez son mal-être : ronde ou pas, elle se trouve trop grosse et son corps ne lui plaît pas. Vous pouvez relativiser le problème (en notant, par exemple, son poids sur la courbe de croissance), sans pour autant dénigrer ce qu’elle ressent.
- Proposez-lui des repas légers, pour la rassurer, avec peu de sauce, peu de sucre… Et négociez qu’elle ne saute aucun repas.
- Poussez-la à bouger : si elle se dépense, elle mange presque tout ce qu’elle veut !
- Demandez un avis extérieur, médecin de famille ou diététicien, les conseils d’une personne « neutre » ont toutes les chances d’être mieux acceptés !


Votre ados a une faim… de loup

Il est insatiable, un véritable petit ogre… Certes, il est en pleine croissance et n’a aucun souci de son poids. Faut-il pour autant qu’il mange n’importe quoi ? Non, car il construit actuellement ces habitudes alimentaires d’adulte. Pas question de le laisser s’enfermer dans une alimentation monotone et trop riche !
Surveillez son équilibre alimentaire :
- En particulier, les fruits et légumes : ce n’est pas ce qu’il préfère, mais ils sont indispensable !
- Il a besoin de calories, mais aussi de protéines et de micronutriments pour terminer sa croissance : choisissez des produits bruts (viande, poisson, féculents, légumes…) que vous cuisinez de façon simple, et évitez le recours systématique aux produits industriels transformés (produits panés, sucreries, gâteaux…).
- Méfiez-vous du grignotage : une mauvaise habitude qui s’installe très rapidement !


Vos ados ont faim… de diversité

On aimerait sortir les ados de la purée, des pâtes et des frites… Mais ils sont parfois d’un conservatisme déroutant ! Il est cependant nécessaire de varier les menus, car chaque aliment apporte des nutriments spécifiques. De plus, le goût se construit progressivement, et l’adolescence en est une étape clé.
Pour plus de variété au menu :
- Redécouvrez les recettes classiques souvent très appréciées des ados : soufflés, tourtes, viandes mijotées…
- Optez pour l’exotisme : en rupture avec les menus familiaux habituels, les cuisines du monde séduisent les ados.
- Modifiez l’un des ingrédients d’une recette qu’ils apprécient (tarte aux légumes à la place de quiche classique) : en général ça passe !
- Enfin, variez les menus, même si cela entraîne bouderies ou sarcasmes… La persévérance et le temps sont vos deux alliés !


Vos ados et les repas… entre copains

Repas de fête ou simple dîner improvisé, les ados se cantonnent trop souvent au trio « gâteaux apéritifs-pâtes bolognaises-glaces ». Avec un peu d’imagination, on peut varier et leur proposer un menu ludique, gourmand et… pas trop déséquilibré !
Pensez surtout à leur proposer :
- Des boissons « alternatives » : de l’eau pétillante aromatisée, des jus de fruits, des cocktails maison peu sucrés.
- Pour l’apéritif : des graines oléagineuses non salées (cacahuètes…), des olives, des tomates cerises, des cubes de fromage, des mini-canapés avec jambon ou surimi.
- Un plat unique contenant de la viande, des légumes mijotés et un féculent : paella, couscous, gratin de pommes de terre…
- Un dessert classique (tarte, crème…) et des fruits frais prédécoupés ou en salade…, sinon, il y a peu de chance qu’ils y touchent !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire