mercredi 3 mai 2017

Infos santé : Sport et Santé-Arthrose



Arthrose

Les femmes sont plus fréquemment victime d’usure articulaire mais une étude originale bouscule le préjugé. Le manque de cartilage serait lié à une insuffisance de muscle ! Une bonne motivation pour bouger intelligemment et joliment.

Par le Docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport

L’arthrose, c’est l’usure du cartilage. Cette substance lisse  recouvre les os au niveau des articulations. Elle améliore considérablement le roulement et le glissement lors du mouvement. Après érosion, le cartilage ne répare très mal, voire pas du tout ! Voilà pourquoi l’arthrose peut devenir gênante puis invalidante. Il est d’usage d’affirmer que les femmes en souffrent plus volontiers car elle possède un cartilage moins épais. Et s’il fallait moduler le dogme ?

  • Le corps coupé en tranche
WLUKA a regroupé 186 femmes et 111 hommes. Il a prescrit des IRM de genoux à chacune de ces personnes. Comme prévu, il constaté que le cartilage était plus volumineux chez les hommes. La différence persistait après ajustement de la taille et du poids. Cette analyse statistique permet de confirmer que l’épaisseur ne dépend pas du gabarit comme on aurait pu aussi l’imaginer ! Exemple, un homme petit et frêle conserve un cartilage plus abondant qu’une femme de même mensuration. Á l’inverse, l’écart disparait quand on le corrèle à la masse musculaire ! En clair, un homme peu musclé a moins de cartilage qu’une femme plus musclée ! Ce qui fait la quantité de cartilage ne serait pas le sexe mais le muscle ! Puisque d’ordinaire, les hommes sont plus forts que les femmes, une confusion était possible ! Puisque les femmes peuvent se muscler, une solution est possible !

  • Plus de force, c’est utile et c’est joli !
Plus de force permet une meilleure maitrise des déplacements articulaire. Il se produit moins de mouvements parasites. Le cartilage coulisse plus harmonieusement, frotte moins, se cogne moins, s’use moins ! Alors mesdames faites du renforcement pour préserver votre confort. Mais rassurez-vous ! Inutile d’atteindre une morphologie masculine. Si vous vous trouvez un peu ronde, la prise de muscle donnera plus de galbe à votre silhouette. Pour s’entretenir au repos, ce tissu très actif brûle beaucoup de graisse. Vous avez de grande chance de mincir ! Si vous êtes toute fine, avec des cuisses de mannequin, vous recherchez probablement la «norme médiatique»  aux dépens de la « norme santé beauté » ! Et,  il est fréquent que vous ayez mal aux rotules ! De surcroît, tendez votre jambe, pincez votre cuisse, vous avez encore de la graisse féminine… c’est normale ! Mais, je vous laisse imaginer le volume réel de votre quadriceps… il est vraiment tout petit ! Renforcez-vous, c’est indispensable ! Là encore, l’accroissement suffisant de la masse musculaire sera à l’origine d’une jolie courbe…

  • Quelle méthode pour une musculature efficace et féminine ?
Pour éviter ou soulager vos douleurs articulaires, vous souhaitez renforcer votre musculature  sans trop prendre de volume,  tout en brûlant des graisses ? Ainsi, votre programme « santé du cartilage » peut vous faire mincir et maigrir ! C’est encore mieux pour vos articulations. Ne pratiquez pas la musculation traditionnelle en effectuant de courtes séries avec de lourdes charges. Choisissez les «parcours de musculation». Soulevez 30 à 40 fois de petits poids. Finissez avec l’impression que vous auriez pu réaliser 5 mouvements supplémentaires. Ne faites pas de pause, changez d’appareil. Alternez volontiers, bras, jambes, dos et abdos. Ainsi, vous réalisez un véritable jogging musculaire. Optez aussi pour l’ « endurance musclante ». Courez et cherchez le relief. Pédalez, moulinez pour polir votre cartilage. Mettez-vous parfois en danseuse sur forte résistance pour travailler vos muscles. Pensez à monter les genoux afin de solliciter toutes les chaines musculaires. Le stepper aussi fait chauffer les cuisses. Ne négligez pas le haut du corps. Nagez, enfilez parfois des palmes et des plaquettes.  Sur elliptique et sur rameur, poussez et tirez bien sur les bras. L’endurance acquise permet aussi de profiter de sa force tout au long de la journée. Du matin au soir, votre cartilage est protégé !

  • Moins de graisse, moins d'arthrose
La graisse favorise l’usure du cartilage. Il y a quelques années encore on pensait que ce phénomène était simplement mécanique. On imaginait bien que le surpoids augmentait les contraintes articulaires. C’est vrai ! Mais pas seulement ! Les études sont venues confirmer que la surcharge pondérale favorisait aussi l’arthrose… des doigts ! La graisse produit bon nombre de substances inflammatoires qui fragilisent les articulations. Le tissu adipeux est plein de globules blancs, ils ont la même origine embryonnaire. Ces cellules migratrices censées nous protéger contre les microbes agressent parfois notre cartilage. Finalement le terme « cellulite » et son suffixe « ite » signifiant inflammation ne serait pas usurpé !  Les « parcours de musculation » et l’ « endurance musclante » sont doublement efficaces ! Elles améliorent la maîtrise du mouvement articulaire tout au long de la journée. Elles font mincir et diminue l’inflammation du cartilage ! Vous joignez l’efficace à l’esthétique !


Source SantéSportMag

1 commentaire:

  1. Merci beaucoup pour ces informations très intéressante, notamment sur les conséquences de la masse adipeuse sur le cartilage !

    RépondreSupprimer