dimanche 2 juillet 2017

Infos santé animale-Quand le chien a-t-il froid


Les Yorkshire sont vulnérables au froid en raison de leur petite taille et de leur pelage fin et peu épais.

Quand le chien a-t-il froid

La fourrure des chiens les protège bien des intempéries. Or, lors des périodes de froid hivernal, ce n’est pas toujours suffisant. Voici donc les bons comportements à adopter.

Froid
Avec sa température corporelle avoisinant les 39 degrés Celsius, le chien est beaucoup plus résistant au froid que les humains (dont la température moyenne est de 37 °c). En revanche, certaines races sont assez sensibles au froid. Les petits chiens et ceux au pelage fin et peu épais, tels que le Chihuahua ou le Yorkshire, sont plus vulnérables que les toutous costaux et dont la fourrure est bien fournie. De plus, les chiots et les chiens âgés sont plus susceptibles d’être affectés par les basses températures tout comme ceux qui vivent à l'intérieur.

Comment savoir ?
Généralement, en deçà de 5°c, les chiens les plus vulnérables ressentent de l’inconfort. Toutefois, les toutous ne réagissent pas tous de la même manière au froid. Certains grelottent alors que d’autres se figent, refusent d’avancer ou s’arrêtent fréquemment lors de leurs promenades. L’important est d’observer la réaction de l’animal pour adopter les bons comportements s’il est affecté par la température.

De manière générale, il est déconseillé de le faire raser lorsque l’hiver approche. Espacer les bains est aussi bénéfique, car le chien sécrète plus de sébum, un liquide gras qui protège la peau du froid. Il est aussi important de protéger ses pattes en y appliquant une crème protectrice si la température dégringole, car des crevasses peuvent se former au niveau des coussinets. Pour les plus frileux, il existe des vêtements d’hiver. Manteaux, chaussons, écharpes, bonnets, rien n’y échappe. De quoi faire une belle garde-robe à toutou !

Photo ©GREGORY MAIRET/BIOSPHOTO/AFP
Source sciencesetavenir.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire