dimanche 2 octobre 2016

Photos mythiques-Kotel-Le mur des Lamentations

Kotel - Le mur des Lamentations
Photo : David Rubinger (1967)


Ce 7 juin 1967, 3 jours après le début le la guerre des six jours, l’armée Israélienne investit Jérusalem. Un groupe de parachutistes arrive au pied du mur du temple, le « Kotel », vestige du temple de Salomon construit par Hérode en 44 avant Jésus Christ et détruit en 70 après Jésus Christ par les légions romaines de l’empereur Titus.

Les soldats submergés par l’émotion d’atteindre enfin le lieu le plus sacré du Judaïsme, révéré par la diaspora juive depuis bientôt 2000 ans, oublient pour un moment les combats ainsi que les balles des soldats Jordaniens qui tirent toujours, et fixent le mur comme envoutés.

Le photographe David Rubinger se couche par terre et immortalise ce moment historique à l’instant même où le Colonel des parachutistes, Motta Gur proclame dans un talkie-walkie :
« Le mont du temple est entre nos mains ».

De ce jour, les sionistes établiront le mythe de la « capitale réunifiée et éternelle de l’état d’Israël », de l’indivisibilité de Jérusalem, ville sainte au confluent des 3 religions du livre.

Dès le 10 juin les bulldozers de l’armée Israélienne rasent le quartier arabe des Mograbis, attenant au mur en jetant hors de chez elles, « manu-militari », plus de 100 familles arabes.
Cela augurait mal d’une paix future !


David Rubinger, né à Vienne en 1924 a émigré en Palestine en 1939. S’étant vu offrir un petit appareil photo de 35 mm, il décida de gagner sa vie en tant que photographe et témoigna de la naissance d’Israël en tant que photoreporter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire