samedi 6 août 2016

Infos santé-Otite aiguë chez l’enfant


Otite aiguë chez l’enfant

  • Quels sont les symptômes de l'otite aiguë chez les enfants ?
L’otite est une douleur de l’oreille plus ou moins violente. Elle est courante chez l’enfant et, dans la plupart des cas, elle guérit rapidement. Si un nourrisson ou un enfant en bas âge souffre d’un mal d’oreille, il se frotte souvent l’oreille atteinte, s’agite et semble visiblement mal à son aise. Souvent fiévreux, l’enfant mange à peine et peut présenter des troubles digestifs (diarrhée ou vomissements).
Selon sa localisation, on distingue plusieurs types d’otite :
L’otite moyenne, qui touche la partie du conduit auditif située à l’arrière du tympan, est la plus fréquente.
L’otite externe concerne la partie du conduit située entre le pavillon et le tympan : la douleur est plus forte quand on touche au pavillon de l’oreille, l’enfant n’a pas de fièvre, et bâiller ou souffler doucement du nez aide à soulager les symptômes.
Parfois, il arrive que, sous la pression du liquide accumulé, le tympan se déchire, libérant le liquide ou le pus et soulageant ainsi la douleur. Pas d’affolement, le tympan cicatrisera en une dizaine de jours.

  • Qu'est-ce que l'otite séreuse ?
L’otite séreuse est une inflammation de l’oreille avec épanchement de liquide dû à une obstruction chronique des trompes d’Eustache. À la différence de l’otite moyenne, la présence de liquide derrière le tympan n’entraîne pas de douleur, elle passe donc souvent inaperçue et son diagnostic est tardif. L’épanchement se produit généralement dans les deux oreilles.
L'otite séreuse est suspectée lorsque l'enfant présente des otites moyennes à répétition ou que son audition baisse. Une baisse de l'audition, des troubles de l'élocution ou des problèmes scolaires peuvent vous alerter. Le traitement consiste alors à placer un aérateur transtympanique (ou yo-yo, un petit tube placé à travers le tympan) afin de rétablir l'aération de l'oreille moyenne.

  • Quelles sont les causes des otites aiguës des enfants ?
Les otites moyennes succèdent souvent à une infection des voies respiratoires supérieures comme, par exemple, une rhinopharyngite. Cette infection provoque une obstruction des trompes d’Eustache : un liquide s’accumule dans le conduit auditif et appuie sur le tympan, provoquant la douleur. Du pus peut apparaître en cas de surinfection bactérienne.
Les otites externes apparaissent plus fréquemment chez les baigneurs qui ont nagé en eau chaude (plus de 35 °C), un voyage en avion ou un séjour en altitude. Ces problèmes sont souvent dus à un excès de cérumen (cire) ou à la présence d’eau dans les oreilles.
Dans certains cas, les otites à répétition sont liées à une allergie respiratoire (en réaction au pollen ou aux poussières domestiques, par exemple), mais également alimentaire.

  • Comment prévenir les otites chez les enfants ?
En cas de rhinopharyngite, il est recommandé de moucher régulièrement son enfant et de faire des lavages de nez avec du soluté physiologique, pour empêcher que l’inflammation ne se propage à l’oreille moyenne par les trompes d’Eustache.
Pensez à nettoyer ses oreilles : n’utilisez jamais de coton-tige, vous ne feriez que pousser les sécrétions cireuses au fond du conduit auditif. Prenez plutôt une petite mèche de coton bien sèche, introduisez-la dans l’oreille sans chercher à pénétrer trop loin dans le conduit auditif.
Chez les enfants qui ont des otites à répétition, on préconise parfois une ablation des végétations.

  • Que faire en cas d'otite chez un enfant ?
En attendant la consultation, vous pouvez soulager la douleur avec du paracétamol. Mieux vaut ne pas tenter de nettoyer l’oreille avec un coton-tige (même en cas d’écoulement). Attention, il ne faut jamais utiliser de gouttes auriculaires avant que le médecin ne se soit assuré de l’absence de perforation du tympan.
Les otites qui se répètent ne sont pas toujours du même type : évitez de réutiliser un traitement déjà prescrit, sauf sur les conseils du médecin.

  • Quand consulter en cas d'otite chez un enfant ?
Consultez un médecin dans la journée :
Dès que vous soupçonnez l'apparition d'une otite.
Si l'enfant a mal à l'oreille et qu'il semble également entendre moins bien.
Consultez le médecin dans les jours qui viennent :
Si le conduit auditif externe est irrité ou si des sécrétions s'écoulent de l'oreille.
Si les douleurs ne cessent pas malgré le traitement déjà prescrit par le médecin.

  • Comment soigne-t-on une otite chez un enfant ?
Dans la plupart des cas, l’otite disparaît en quelques jours. Le traitement comprend des médicaments contre la fièvre et la douleur. Le médecin prescrit parfois des antibiotiques pour prévenir une éventuelle surinfection. Dans certains cas, le médecin peut la soulager en créant un orifice dans le tympan (paracentèse) par lequel le liquide pourra s’écouler vers l’extérieur.
Il est important que l’enfant soit réexaminé deux semaines après la crise douloureuse, pour vérifier que tout est revenu à la normale (tympan et audition).

Source : Vidal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire