mercredi 4 octobre 2017

Recettes Enfants-Mémo destiné aux parents

Mémo destiné aux parents
Faites confiance à l’enfant – s’il n’a pas de problème de poids ou de santé – Pour les quantités et le rythme de ses repas : tout le monde n’est pas dans la norme, heureusement !

Respectez certaines bases (chaque groupe d’aliments doit être présent au moins une fois dans la journée), tout en restant souple (pas de panique si l’enfant ne mange pas de viande mais aime les œufs, ou s’il veut un sandwich au petit déjeuner).


Souvenez-vous que l’équilibre alimentaire s’établit sur la semaine au minimum et non sur la journée, ou encore moins sur un repas. Un jour d’anarchie alimentaire n’est pas un problème si le reste de la semaine est cohérent.


Ne culpabilisez pas si vous manquez de temps pour cuisiner : les repas simples et vite préparés sont souvent les plus appréciés des enfants (purée, jambon…). Veillez simplement à prévoir des produits frais régulièrement (fruits, légumes…) et à limiter les préparations industrielles trop grasses (plats en sauces).


N’oubliez pas qu’un enfant devrait manger principalement le matin – inventez avec lui le petit déjeuner idéal – et beaucoup moins le soir : un dîner convivial n’est pas synonyme d’un dîner lourd !


Associez l’enfant, à chaque fois que c’est possible, à l’élaboration du menu, à l’achat des ingrédients et à la préparation du repas. Le contenu de son assiette retrouvera ainsi tout son sens, et l’envie de goûter et de partager ses découvertes viendra très naturellement !


 Petit déjeuner et goûter 
Sans petit déjeuner, il est pratiquement impossible de couvrir les besoins nutritionnels des enfants.

Stratégies pour bien démarrer la journée :
- Vous devez connaître la composition idéale du petit déjeuner : un fruit, du pain ou des céréales et un produit laitier.


- Mettez-la en pratique avec souplesse : une part de pizza et un jus d’abricot, cela peut être un très bon petit déjeuner ! Tout comme une tranche de cake, une banane et un yaourt.


- Donnez-vous toutes les chances de réussite : couchez l’enfant tôt, après un dîner léger, pour un réveil tout sourire.


- Montrez l’exemple : si toute la famille se retrouve autour d’une table, le petit déjeuner devient un vrai moment de convivialité.


Quant au goûter, il serait souhaitable de l’alléger avec les fruits frais. Les gâteaux et les boissons sucrées ne doivent être consommés que deux ou trois fois dans la semaine !
 


Faire aimer les légumes aux enfants 
Toutes les mamans le savent : les fruits et légumes sont indispensables à l’équilibre alimentaire des enfants. Peu énergétiques mais concentrés en substances protectrices (vitamines, minéraux, fibres…), ils permettent d’alléger les repas, tout en garantissant des apports nutritionnels adaptés. Voici quelques idées pour faire apprécier les légumes aux enfants, sans risquer la soupe à la grimace !
- Privilégiez les crudités, en jouant sur les couleurs et de « découpage ».


- Associez les légumes cuits et les féculents.


- Pensez aux potages qui rassemblent différents légumes.


- Dissimulez les légumes avec une béchamel ou une sauce tomate.


- Enfin, n’hésitez pas à cuisiner les légumes ! Beignets, purées, gratins, soufflés, légumes farcis, autant de recettes gourmandes susceptibles d’apprivoiser la saveur des légumes !
 


Les féculents : ce ne sont pas seulement les pâtes ! 
On aurait tort de priver les enfants de féculents, car ces derniers permettent de couvrir leurs besoins en glucides (ou sucres) complexes, qui sont indispensables pour bien grandir et se dépenser.

Mais il n’est pas interdit de varier : pâtes et riz, certes, mais également pommes de terre, boulghour, quinoa, flocons d’avoine, polenta, sans oublier les légumes secs (lentilles, haricots, pois chiches…) qu’il ne faut pas hésiter à ajouter régulièrement dans les plats (salades, potages…).


Egalement source de protéines végétales, de minéraux, de fibres et de vitamines du groupe B, les féculents doivent être présents à chaque repas (en entrée, en accompagnement ou dans le dessert).


Enfin, n’oublions pas le pain, blanc, complet ou aux céréales : il est, lui aussi, le bienvenu dans tous les repas des enfants.
 


Cuisine rapide et équilibrée
 Nous n’avons pas toujours le temps de cuisiner comme nous le souhaiterions, mais un repas vite préparé n’est pas forcément déséquilibré ! Revoyez juste vos méthodes et donnez-vous des objectifs raisonnables !

- Profitez des produits vite prêts : les crudités (tomates, concombre, avocat…) et les fruits.


- Utilisez à bon escient conserves et surgelés (thon, sardine, légumes au naturel…) et, de temps en temps, des plats cuisinés (gratin, pizza…).


- Réduisez le nombre de plats composant le repas : un plat et un dessert peuvent suffire. Par exemple, une salade composée avec tomates, maïs, jambon, du pain et une compote représentent un repas parfaitement équilibré pour un enfant.


- Pensez aux pâtes et riz précuits ou déshydratés (nouilles asiatiques).


- Choisissez les modes de cuisson les plus rapides : mico-ondes, autocuiseur, grillades.
 


Cuisinons le lait 
Que faire quand un enfant n’aime ni le lait, ni les laitages ? Camoufler, à chaque fois que cela est possible, les produits laitiers dans des préparations culinaires qu’il appréciera !

- Version salée : gratins, fromage fondu sur une pizza, une tarte salée, dans un potage, une béchamel, une raclette, une fondue, une tartiflette.


- Version sucrée : riz au lait, gâteau de semoule, crêpes, crème aux œufs, crème anglaise, charlotte au fromage blanc.


Sans produit laitier, il est difficile de couvrir les besoins en calcium, particulièrement élevés en période de croissance. Cependant, les fruits secs et oléagineux (noisettes, amandes…), les légumes frais, les légumineuses (lentilles) et les fruits sont des sources de calcium qu’il ne faut pas négliger, tout comme l’eau de boisson qui permet de compléter les apports. A privilégier en plus du lait dans tous ses états !


1 commentaire:

  1. bonjour
    Je vous félicite pour votre blog, je l'ai trouvé très intéressant, il est riche en information, Je le recommanderais à beaucoup de personnes

    RépondreSupprimer