dimanche 13 août 2017

Infos santé-Asthme


Asthme

L’asthme est une pathologie de plus en plus fréquemment rencontrée. Même si les formes très graves et les hospitalisations diminuent, la maladie reste encore insuffisamment traitée

Il y a 2 fois plus d’asthmatiques qu’il y a 20 ans. Près de 7 % de la population souffre de cette affection respiratoire, soit 4,5 millions d’entre nous.
Il n’y a pas d’explication unique à cette augmentation mais il est évident que la pollution et les causes environnementales sont certainement en cause. Directement avec tous les irritants bronchiques retrouvés dans l’air de nos villes. Ou indirectement. Par exemple: un arbre situé dans une zone très polluée va libérer beaucoup plus de pollens qu’un arbre dans une zone saine. Une sorte de reflexe pour être sur de se reproduire avant de mourir.
Dans les causes environnementales il ne faut pas oublier l’alimentation qui a beaucoup évolué : l’arrivée de fruits et légumes exotiques nous a exposés à de nouveaux allergènes, ou encore des additifs alimentaires utilisés dans des produits bon marché.
De même les expositions professionnelles à certaines substances ont majoré les risques. Les peintures aux isocyanates utilisées dans l’industrie automobile en sont un exemple. Il suffit de voir l’équipement des peintres en automobile ou des carrossiers (cabines, masques ) pour comprensdre que ces produits ne sont pas anodins
Et puis il ne faut pas oublier le rôle du tabac qui est un puissant irritant bronchique et qui va exacerber les phénomènes qui conduisent aux crises d’asthme.
Six asthmatiques sur dix sont insuffisamment traités, souvent parce qu’ils ont mal assimilé les conseils.
Une façon d’y remédier c’est de se rendre dans ce qu’on appelle des ‘écoles de l’asthme ‘ ou des ateliers du souffle. Il y en a 120 en France. Mais ce n’est sans doute pas encore suffisant et il est très important de développer l’éducation thérapeutique des asthmatiques, en particulier des plus jeunes.


2 points importants :
Le tabac : les asthmatiques fument autant que les autres ! Ca c’est un vrai obstacle à un traitement efficace. Au passage, fumer pendant la grossesse c’est prendre le risque d’avoir plus tard un enfant asmathique.
Le sport chez les jeunes : bien éduqué sur la prise en charge de son asthme un enfant peut faire du sport. Il faut éviter de le surprotéger S’il part faire du vélo en campagne, on lui dit comment faire au cas où. Inutile pour la mère d’être sur le porte bagage avec les inhalateurs !



Source docteurjd.com (blog santé de jd flaysakier)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire