dimanche 17 août 2014

Billets-Les déçus du Hollandisme


Les déçus du Hollandisme
Valeurs actuelles a fait le bilan des groupes d’influence, censés être favorable à la gauche, et qui sont aujourd’hui terriblement déçus par François Hollande.
Il leur avait tant promis. Vingt-six mois après son arrivée à l’Élysée, François Hollande s’est mis à dos la quasi-intégralité des électeurs qui l’ont porté au pouvoir.

Le Parti socialiste
« Quand on est président de la France, on n’est pas conseiller général d’un canton ». La formule de Pascal Cherki, député PS de Paris, avait fait mouche en mars 2013. Ministres, cadres, élus, militants: auPS, c’est la valse des déçus.
Selon un sondage Opinion Way pour le Figaro Magazine, les sympathisants PS ne sont plus que 15 % à souhaiter la candidature de Hollande en 2017. Au point qu’une primaire est envisagée pour choisir le candidat socialiste en 2016 …

Les associations
« J’accorderai le droit de vote aux élections locales aux étrangers résidant légalement en France depuis cinq ans. » Si François Hollande ressort régulièrement
 cet engagement, véritable chiffon rouge, de sa besace, la promesse est quasi enterrée, et les associations se cabrent: « Les propos de François Hollande marquent un recul inquiétant« , s’emporte le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP). « Le président a préféré mettre en avant la difficulté de la chose plu tôt qu’argumenter sur son intérêt« , enrage la Ligue des droits de l’homme. Entre le gouvernement et les associations, le divorce est consommé depuis l’automne 2013 et l’expulsion de la jeune Kosovare Leonarda, interpellée pendant une sortie scolaire. Un casus belli pour ces professionnels de l’indignation.

Les fonctionnaires
Pour le principal vivier d’électeurs de la gauche, le mandat de Hollande est une douche froide. Au mois de mai 2014, sept syndicats ont appelé à la grève contre le gel des salaires et la baisse du pouvoir d’achat. La faute à ce « grand moment de rigueur » imposé par l’exécutif aux 5 millions d’agents des trois fonctions publiques. Et en annonçant le gel, jusqu’en 2017, du point d’indice, qui sert de base de calcul des salaires, Manuel Valls vient d’assener le coup de grâce. La goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Les immigrés
Voilà un électorat qu’on pensait acquis au PS pour l’éternité. Depuis 2012, c’est aux réformes sociétales qu’on doit le grand malaise des immigrés. Pour les musulmans attachés aux valeurs traditionnelles, qui avaient été entre 86 et 93% à voter Hollande en 2012, les ABCD de l’égalité, l’introduction de la théorie du genre à l’école, la loi famille, le mariage homosexuel sont autant de bouleversements qui les dissuaderont à l’avenir de glisser un bulletin rose dans l’urne. La tendance s’est confirmée aux dernières élections municipales, comme en témoignent les scores de la droite dans les quartiers et ses victoires symboliques à Aulnay-sous-Bois ou Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Les jeunes
« Si je reçois le mandat du pays d’être le prochain président, je ne veux être jugé que sur un seul objectif:  est-ce que les jeunes vivront mieux en 2017 qu’en 2012 ? Après deux ans d’exercice du pouvoir, le bilan de François Hollande est tragique. Plus d’un quart des jeunes diplômés veulent partir à l’étranger, plus d’un jeune sur cinq est sans emploi, trois ans après avoir quitté l’école. Les jeunes eux-mêmes ne s’y trompent plus: les élections municipales et européennes ont fait du Front national le premier parti de la jeunesse. Les contrats de génération, les emplois d’avenir, les emplois francs n’y changent rien : avec un chômage de 23 % chez les 18-34 ans, le pari est manqué.

Les homosexuels
« Les associations sont très remontées contre le gouvernement« , commentait, il y a quelques semaines, la porte-parole de la Gay Pride parisienne. Après l’opposition suscitée par le « mariage pour tous », François Hollande n’a pas osé céder aux revendications du lobby LGBT. L’ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes n’est pas à l’ordre du jour, comme l’a confirmé le gouvernement, qui n’inclura ni la GPA ni la PMA dans la future loi famille. Et ceux qui ont applaudi l’ouverture du mariage aux homosexuels n’ont pas goûté la nomination de Jacques Toubon au poste de Défenseur des droits, lequel avait voté contre la dépénalisation de l’homosexualité en1982 …

L’extrême gauche et les écologistes
« La période d’essai est terminée [...], le compte n’y est pas [...]. » Dans cette manifestation pour l’anniversaire de l’élection de Hollande, qui mêlait extrême gauche et écologistes, Jean-Luc Mélenchon criait sa colère. Le tournant social-démocrate du président passe en outre pour une trahison aux yeux de la gauche de la gauche. Et la nomination à Matignon de Manuel Valls, ennemi personnel de Cécile Duflot, a, quant à elle, sonné le glas de l’alliance Verts-PS. « En deux ans, Hollande est passé de la gauche plurielle à la gauche plus rien », s’agace un socialiste.

Effectivement, quand on en termine avec cet article, on se pose inévitablement la même question :
« Mais quelle catégorie de Français est satisfaite de la politique de Hollande ? »

Sur le plan des classes sociales :
  • Pas les riches, mais c’est normal, Hollande est, parait-il, de gauche !
  • Pas les classes moyennes ! Ils ont pris le choc fiscal de plein fouet,
  • Pas les classes défavorisées, les premières victimes de l’augmentation du chômage.

Sur le plan religieux :
  • Pas les musulmans pour les raisons vues plus haut et pour un gouvernement jugé trop favorable à Israël,
  • Pas les catholiques dont les valeurs ont été bafouées de la pire des manières par Taubira,
  • Les Juifs peut-être ? Il faudra leur demander …

En fonction de l’âge
  • Pas les 18-25 ans pour les raisons déjà citées,
  • Pas les 26-60 ans accablés d’impôts et qui craignent de voir leur retraite retardée et réduite en valeur,
  • Pas les seniors, eux-aussi touchés par l’augmentation des impôts.

Mais qui sont donc ces 18 % de Français qui gardent encore leur confiance à Hollande ?

Si vous avez une idée de catégorie heureuse de vivre sous Normal 1 er, faites le moi savoir ! 


Source Valeurs actuelles

Aucun commentaire:

Publier un commentaire