samedi 1 avril 2017

Photos mythiques-Jeux de Mexico

Jeux de Mexico
Photo : John Dominis (1968) 


L'événement majeur des Jeux de Mexico, en 1968, incontestablement, sera les poings levés vers le ciel des sprinters noirs américains Tommie Smith et John Carlos.

Pour protester contre le racisme et la ségrégation dont sont victimes leurs frères de couleur, Carlos et Smith ont levé un poing ganté de noir et baissé la tête au moment où l'hymne américain retentissait en leur honneur et où les «Stars and Stripes» étaient hissées. Ils ont expliqué ensuite leur geste. «Nous ne sommes pas les braves garçons, ni de braves animaux que l'on récompense avec des cacahuètes. Si les gens ne s'intéressent pas à ce que les Noirs pensent en temps normal, qu'ils ne viennent pas voir les Noirs courir en public...» Smith a ajouté: «L'Amérique blanche ne nous reconnaît que comme champions...»

Un poing levé pour appeler à la justice, à l'égalité et à la dignité. Un poing levé pour faire réagir l'Amérique puritaine qui s'accommode chaque jour un peu plus du racisme, au lendemain de l'assassinat de Martin Luther King et Bob Kennedy.

Le geste de Tommie Smith et de John Carlos sera interprété comme un geste de haine envers l'Amérique et déchaînera des passions, détruisant la vie de ces deux athlètes. Devenus des parias, insultés, menacés de mort, ils voient s'effondrer tous leurs brillants projets d'avenir. 


John Dominis

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire